Quick Review

  • Restaurant Guggenheim
    Restaurant Guggenheim
  • Hôtel le Mandarin Oriental Barcelone
    Hôtel le Mandarin Oriental Barcelone
  • Sac Botkier James Hobo
    Sac Botkier James Hobo
  • Boots Alexander Mc Queen
    Boots Alexander Mc Queen

Hermès Fingerskate

Posté dans Mode

Chez... Pharrell Williams

Posté dans Inside

Emmanuel Perrotin est l’instigateur de la rencontre entre Takashi Murakami & Pharrell Williams. Il orchestre l'exposition « The Simple Things »: 7 œuvres évènement, présentées lors d'Art Basel 2009 et signant l'entrée du producteur de musique dans le monde de l'art. Il s'inspire des icônes de la culture populaire  (canette de soda, lotion pour le corps, préservatif...)  en y associant un univers peuplé de personnages pop. Une "surprise populaire" mal perçue du public, chérie des galeristes d'art contemporain. Un style provocant qui deviendra la marque de fabrique Williams. Un mix réussi entre Pop Art & manga: un bestiaire imaginaire au style pictural précis dans ses traits et fait d’aplats de couleurs vives. J'aime l'éclectisme de l’approche, les choix d'un personnage caméléon qu'il résume lui même par l'envie d’être un éternel apprenti. Un intérieur reprenant les inspirations et réalisations majeures d'un Kid-Adult nous délivrant un message universel se référant au passé, sensé nous guider dans le futur...

Chez... Pharrell Williams

Hôtel Thoumieux Paris

Posté dans Voyage
Hôtel Thoumieux Paris

Versace Home @ Salone 2011 Milan

Posté dans Design

Baroque & Néoclassique

L'iconique motif grec cher à la maison Versace crée l'événement lors du Salone 2011 à Milan. Donatella Versace présente une collection mobilier résolument baroque et inspirée de la mode Versace: coupe asymétrique et simplicité apparente des structures. La console "Grid" se compose de deux feuilles de métal, découpées au laser puis dorées, formant les volumes 3d d'un ensemble autoportant. Une grille épurée réduite à sa plus simple expression, un hommage au défilé référence automne hiver 1982. ( le textile est remplacé par une maille d’aluminium). Le fauteuil "Herald" d'inspiration néoclassique se compose d'un ruban en métal doré soulignant les contours d'une assise en toile enduite, jacquard de soie, velours et satin. Versace Home se caractérise par ses choix de matériaux précieux et son goût prononcé par les couleurs vives (bleu cobalt, rouge sang). Des harmonies inattendues et audacieuses de l'ultra moderne opulent à l'image de l'outrancière et inaccessible femme Versace.

Versace Home @ Salone 2011 Milan

Cinéma le Germain Paradisio - Paris

Posté dans Food and Drinks

« Le Paradisio est un moment unique dans un monde imaginaire. Autarcique, roi de ce royaume, on peut y choisir son film et y dîner, à l'abri de la lumière, du bruit, de la ville dont le coeur bat juste au-dessus » Propos India Mahdavi 

Le Germain Paradisio, est un cinéma MK2 installé dans les sous-sols du restaurant le Germain ( Lire l'article ), rue de Buci à Paris. Un espace au service du septième art, 130 mètres carrés privatisables et ayant pour décor une jungle stylisée. Un paysage fantasmé où les murs courbes sont matelassés de cuir: une seconde peau absorbant les imperfections de ce non espace considéré comme le ventre de l'immeuble. Une architecture faite de rondeurs en opposition aux anguleux étages supérieurs, un parti pris voulu par la designer India Mahdavi. N'en déplaise à Sophie, la sculpture monumentale de Xavier Veilhan... Des matières nobles, un jeu de texture allant du mat au feutre, des teintes subtiles brunes, bronze et bleues rehaussées par les couleurs primaires d'un lion, d'une fleur, d'un oiseau. Paradisiaque et sublime!

« Le Paradisio est un moment unique dans un monde imaginaire. Autarcique, roi de ce royaume, on peut y choisir son film et y dîner, à l'abri de la lumière, du bruit, de la ville dont le coeur bat juste au-dessus »

Cinéma le Germain Paradisio - Paris

Bibliothèque particulière de Jeanne Lanvin

Posté dans Évènement

Collection d'objets et livres issus de la bibliothèque particulière de Jeanne Lanvin.

Club 'le Musée' Madrid

Posté dans Food and Drinks

Conçu par Parolio & Euphoria Lab, le club 'le Musée' symbolise le renouveau des nuits madrilènes... Un concept oscillant entre boite de nuit et galerie d'art. Une approche peu évidente et surfant sur un effet de mode: l'art devient une parade à l'essoufflement naturel des établissements de nuit. Les installations vidéos de vj's avaient ouvert la voie à l'introduction de l'art en club. Les vernissages s'enchaînent maintenant au Musée, au grès de soirées 'hype'. Les installations du photographe berlinois Robert Bartholot, de l'espagnol Paco Peregrín et de l'illustrateur Glenn Hilario, tous trois reconnus dans l'univers de la mode, rythment les sets de djs de renommée internationale. Une mise en scène industrielle largement renforcée par des encadrements néon, un espace théâtralisé où fleurissent miroirs en verre noir, meubles sculptés, écrans LED. A voir..

Club 'le Musée' Madrid

Dans la rue, à Paris

Posté dans Lifestyle

Street Marketing

DDB Paris crée l’évènement place du Palais Royal à Paris. Une opération de street marketing particulièrement amusante: l'Escape Machine. Un intriguant cube noir, en son centre un bouton poussoir rouge vous invitant à choisir "votre destination de rêve". Le public médusé puis totalement séduit, est captivé par le spectacle. S'en suit une liesse collective proposée par la société de tous les possibles. L'idée sous-jacente est que Voyages SNCF vous aborde (à l'opposé d'une action d'achat guichet) et vous amène n'importe où. Une drague de rue propageant un message alternatif où l'idéal improbable du client reste bel et bien le centre des préoccupations. Une joyeuse rêverie...

Studio photo Karl Lagerfeld Paris

Posté dans Inside

Le studio photo de Karl Lagerfeld à Paris...

Spa au New Istanbul Hôtel

Posté dans Voyage

Un vent de renouveau souffle sur le "Levent", le quartier d'affaire nord d'Istanbul. Le lieu où s'invente la croissance stambouliote de demain, est le théâtre en avril 2001, d'une nouvelle implantation pour les "EDITION Hotel".  Un carrefour d'influence, savant mélange culturel entre Europe, Orient et Asie pour cet hôtel de luxe sur les rives du Bosphore. 8 000 mètres carrés, trois étages dédiés au spa signé ESPA. Une expérience unique où l'opulence des matériaux, des textures et des éclairages confère une atmosphère envoûtante et relaxante signée Hirsch Bedner Associates. Le hammam Turc traditionnel est revisité: des teintes chocolat pour les marbres et les boiseries, cuivrées pour les bronzes avec ses planchers à relief et son petit mobilier de service (marmites, pichets, porte-serviettes). Une multitude d'éclairage diffus, projeté et tamisé par l'ajouré d'appliques martelées. Un fin facettage sublimant le travail artisanal traditionnel créant un profond sentiment de calme.

Spa au New Istanbul Hôtel par Hirsh Bedner

Objets Rares @ Tefaf 2011

Posté dans Beaux objets

édition 2011 de la TEFAF Maastricht

L'édition 2011 de l' European Fine Art Fair (TEFAF) s'achève ce 18 mars. Courues des collectionneurs, servies par les plus belles galeries, les pièces présentées couvrent la plupart des grandes thématiques: arts premiers, peinture classique et contemporaine, antiquité, art moderne, design, haute joaillerie... L'occasion de revenir sur des œuvres s'inscrivant comme de réels témoins historiques. Une rencontre improbable entre Buccellati et François-Xavier Lalanne, un voyage dans le temps, de la dynastie Tang aux années Pompidou...  Du classique articulé autour d'un thème central et qui m'est cher: la nature. Pas des motifs végétaux ou d'évocation style art nouveau. Du concret, du figuratif afin de redonner aux objets une beauté simple et authentique. Un caractère brut sublimé par un travail d'orfèvre.

La maison de la Truffe par John Brightman

Posté dans Food and Drinks

"Où les chênes prospèrent les truffes prolifèrent..."
Voilà un point de départ quelque peu déstabilisant de simplicité tant l'évidence semble commune. C'est pourtant bien la tâche à laquelle s'attellent les designers Stéphane Gautier, Pauline Nicolas et François Gatault, en réalisant  la "Maison de la Truffe" à Taïwan. Le restaurant, haut lieu de la tradition gastronomique, est un écrin mystérieux, un hommage au "Diamant noir". Quoi de plus naturel dès lors qu'un tronc de chêne-truffier sculpté en bronze (6 mètres de hauteur) surmonté d’un lustre monumental de 3,5 m de diamètre? Il trône au centre du restaurant de 350 m2, d'inspiration Haussmannienne, où d’innombrables détails enchantent les sens. Une belle référence à l'art de vivre à la française où les poignées de portes en porcelaine sont fabriquées à Limoges, où les abat-jours sont confectionnés par un maître artisan parisien. Un jeu de textures où tout est sensation: les fauteuils médaillons style XVIIème siècle rehaussés par des mètres de voilages et tissus en velours plissés assortis. Tout est là.

La maison de la Truffe par John Brightman - Taiwan

John Galliano F/W 2011

Posté dans Mode

John Galliano F/W 2011

Hôtel Amour & André - Paris

Posté dans Voyage

Rrose Sélavy n'est pas morte

Malgré l'anachronisme, Rrose Selavy, l'alter égo de Marcel Duchamp, déambule de nuit dans les couloirs de l'hôtel Amour... Photographiée par Man Ray la femme savante n'est pas avare d'aphorismes poétiques et érotiques: « Rrose voudrait bien savoir si l'amour, cette colle à mouches, rend plus dures les molles couches » ou encore « À charge de revanche; à verge de rechange ». Je me plais à imaginer les échanges impossibles de la bêcheuse adulée par l'artiste tagueur André et sa bande du Baron. Les « Love Graffitis » de Mr A s'exposent désormais, sous l'impulsion de Thierry Costes et Emmanuel Delavenne, dans un ancien hôtel de passe rue Navarin. Un joyeux fatras d'objets vintage (de la revue érotique au mobilier) de nature parfois contraire mais admirablement agencé. De l'ultra graphique noir et blanc aux classiques du design des années 60. De belles évocations photographiques américaines "Dada".
André, pour qui le graffiti n'est pas un vandalisme mais un crime merveilleux, ne démentira pas l'affirmation de Duchamp à l'évocation de Rrose « Éros, c'est la vie ». Tout cela mérite bien un hôtel à Paris!

Hôtel Amour & André - Paris

Créer un compte sur Wepulse